AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ayame Soma présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame Soma
ANBU de Konoha
ANBU de Konoha
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/08/2008

Feuille du ninja
Chakra Chakra:
900/900  (900/900)
Vie Vie:
900/900  (900/900)
Techniques Techniques:

MessageSujet: Ayame Soma présentation   Mer 20 Aoû - 22:02

~Nom de votre personnage: SOMA


~Prénom de votre personnage:
Ayame

~Age: 22 ans

~Sexe: Masculin

~Votre histoire:(ce qui décidera de votre grade):


Mercredi 20 juin


A Akito Soma de la part de Yuki Soma( ermite des montagnes et écrivain célèbre):


Bonjour mon chère amis.
J’espère que tu recevra cette lettre avant que la maladie ne t’est emporté. Je sais que le fait de ne pas avoir pu venir pour la naissance d’un des nouveaux membres du clan t’attriste beaucoup. J’ai donc décidé de te conter ma visite au manoir en détail.


J’avais quitté la montagne et mon précieux Dojo au milieu de la nuit. Le ciel était alors étoilé, c’était magnifique. On pouvait voir des étoiles filante et je prenais un très grand plaisir a repérer les constellations. Je me sentais fier de mon savoir.

J’eu marché toute la nuit accompagné d’une douce brise qui me caressait le visage. Ce souffle léger me rappelait la douceur de la peau d’une femme, et la tendresse qu’elle sait par se simple geste te montrer. Te rappelle tu de celle qui faisait battre mon cœur ? Te rappelle tu de mon Ayaco ? Je sais que tu te rappelle se jour, le jour ou je suis venu la présenter au clan. Le jour ou je t’est dit que je voulais l’épouser. Te rappelle tu grand père se que tu a fait? Moi je m’en rappelle ! Il y avait la prêt de ton siège un magnifique vase en faïence bleu et blanc. Et dans ce vase il y avait trois magnifique lys blanc. Ce moment je ne pourrai jamais l’oublier, mais je ne tant veux pas. Tu t’est levé quand je t’est dit que je l’aimais. Tu a pris se vase quand je t’est dit que je l’aimais. Tu la frappé quand je t’est dit que je l’aimai…

Je suis resté des mois a son chevais, au pieds de son lit a me dire que c’était de ma faute. Je ne vivais plus. Je ne mangeais plus. Je ne dormais plus. C’est a se moment qu’elle a décidé de se réveiller pour commencer une nouvelle vie. Commencer une nouvelle vie sans moi ! Elle avais toutes oublier de notre amours, de nos projets, de nos rires et nos sourires. Elle avais même oublier jusqu’à mon propre nom !

Si la vie est un chemin de terre battue. Alors il est toujours plus agréable de le faire a deux. Parfois notre compagnon a du mal a nous suivre a cause d’un petit caillou dans sa chaussure, et nous on ralenti on l’attend et tout repart de plus belle. Mais des fois notre compagnons s’épuise et décide de s’assoir sur le bord du chemin, mais nous on n’à pas le droit de l’attendre on doit continuer a avancé. Ces moment sont dur, sa fait très mal, mais sa passe avec le temps. Moi je n’est pas eu la force de continué et je suis toujours bloqué a attendre mon ange assise sur le bord du chemin.

Ce vent si doux m’accompagna jusqu’au levé du soleil. J’avais les pieds en feu car j’avais marché longtemps. Je n’étais assis sur un talus herbeux et je regardais l’horizon. La nuit noir était percé par de timide petit rayon. Peu a peu le soleil gagnait du terrain, peu a peu la vie renaissait sur la terre, une nouvelle journée avait débuté. Je restais encore un moment a observé l’astre solaire. L’aube était vraiment magnifique. C’était si beau que sa en devenais indescriptible !

J’avais continué mon chemin a travers les arbres. Et je marchais a présent près d’un petit ruisseau. L’eau clair clapotait sur les pierres en essayant de se frayé un chemin dans son lit. Le soleil passait entre les feuille des arbres les plus haut et illuminait la foret d’une lumière douce et tamisé. Je m’arrêtais un instant pour écouter encore un peu le bruit si délicat de l’eau. Je fermais les yeux pour mieux me laisser allé au rêves. Je me rappelais mais doux moment passer en compagnie de ma douce, je repensais a mon enfance, car il ne faut jamais oublier qu’on a été enfant. Je me voyais jouer dans la cour de l’école maternelle, entourer de mes amis et jouant au jeu de la corbeille de fruit. Je me rappelle d’une fille qu’on avait désigné comme étant une boule de riz, moi, j’était la pêche et quand je fut le chat, je fut le premier a appelé la boule de riz, même si elle n’entrait pas dans la composition d’une corbeille de fruits. Cette petite fille je ne l’est jamais revu, mais j’y repense souvent car il ne faut jamais oublier qu’on n’a été un enfant.

Je revenais peu a peu d’entre les rêves, l’eau suivait toujours son court, le soleil brillait toujours et j’étais heureux. Les bruits de la foret m’apaisait et me redonnait confiance. Le vent qui m’avait accompagné durant mon voyage de nuit avait réussi a me retrouver et me suivait a présent parmi les arbres. Je tiens a te dire chère grand père que je suis fière d’aller voir mon future neveu. C’est d’ailleurs pour sa que je suis parti de chez moi en pleine nuit. Il ne faut qu’une journée de marche pour arriver au manoir, mais je me suis accordé un jour de plus histoire d’arriver avant tout le monde.

Cette nuit la, je dormi au milieu d’une clairière. Je passa ma soirée a regardé de vielle photo de famille que je gardais toujours prés de moi. La famille c’est l’espoir, t’elle était le devise du clan Soma. J’avais le visage en plein de sérénité et de calme jusqu’au moment fatidique, ou, épuisé par mon voyage je m’effondra comme une masse. Je ne te ferai pas part de mes rêves car se serai bien indiscret et tu n’apprécierai pas. Le réveille fut pénible et difficile. Je m’aperçu bien vite que de petit chapardeur avait profité de mon sommeil pour me subtilisé mes provisions. J’avais dans mon sac de quoi nourrir un régiment avec les mets les plus fins. J’avais des cônes au miel, une portion de soupe a la crevette épicé, du pain de campagne, des boules de riz surprise, deux tarte a la myrtille, et encore beaucoup d’autre chose. Mais il ne me restait plus rien, alors que j’avais passé des heures dans la cuisines. J’était légèrement dégouté. Mais je n’avais pas de mal a pardonner.

Les porte de Konoha s’ouvrirent a moi en fin d’après-midi. Je ne pouvait qu’admirer cette architecture, et toi grand père qui vit comme moi hors de notre berceau en ermite j’aurai aimé que tu puisse voir ça. Si je te le décrit j’ai peur de mal m’exprimer et que tu t’en fasse une mauvaise idée. Je dirai donc juste qu’elle sont magnifique, je te laisse le soins d’imaginer.

Il me fallu bien du courage pour passer la porte et erré dans les rues de Konoha. J’ai comme tu le sais la fâcheuse tendance a me perdre, et tout ses ninjas capable de vous tuez sans même que vous vous en rendiez compte ne me rassurai guère. La famille Soma était une des grande famille de Konoha mais moi avec mon naturelle craintif j’avais préféré bafoué la tradition familial pour devenir écrivain. J’habitais sur le flan d’une montagne, dans une charmante petite maison et je me suffisait a moi-même. Ce qui ne t’a jamais plus Akito !

Je finis après une heure de recherche par tombé nez à nez avec une pancarte en châtaignier ou était écrit: « Manoir des Soma--à ». Crois moi grand père a se moment j’ai retrouvé le sourire. Le manoir était comme dans mes souvenirs. J’entra par la porte principale, cette grande porte imposante peinte de mille couleurs. Juste au dessus de la porte et en dessous du petit toit qui la recouvrait était gravé un cerf. Ce signe était changé a chaque fois qu’un nouveau chef était proclamé. Et c’était ton signe Akito-sempai que je pouvais voir sur le porte d’entré du manoir. Je me sentais fier d’appartenir a se clan, même si tu n’a pas toujours été très doux avec moi. Je passa donc le porte avec beaucoup de respect. Mes pieds se posèrent avec bruit sur une petite allée de gravillons blanc marbre. Se chemin sinuait entre les arbres nainset les bosquet de fleur. Il longeait a certain endroit le mur d’enceinte recouvert de glycines et arrivait enfin prêt d’un bassin. Cette retenu d’eau faisait vivre une dizaine de carpes de toutes les couleurs. Les rayon du soleil dans l’eau faisait miroité les écailles des poisson multicolores.

Je continuais a me promener dans le parc, j’admirais tout ses grand arbres et la plénitude qui régnait dans cette maison. Le manoir des Soma et immense et il relève plus d’une petite ville que d’une grande maison. Je pris plaisir a visiter les différent endroit du parc, a voir le soleil illuminer l’eau qui jailli des fontaines et a jouer avec les feuille de mimosa qui se referme quand on les touches. Je suis un grand enfant !

Je me dirigea ensuite vers la maison principale. De forme carré, entourer d’un portique sur tout son tour qui relis ainsi la demeure principale aux autres maisons. C’était une maison plutôt classique, de taille, il est vrai impressionnante. Ses murs était fait comme ceux de ma maison en tige de bambou et les ouverture en quadrillage recouverte de feuille de Riz. C’est Tanaka, le doyen du manoir, habitant la demeure principale qui m’a accueilli.

Comme le temps était toujours au rendez-vous, nous en avons profiter pour faire le tour du propriétaire. Maitre Tanaka m’a montré les maisons des membres les plus important du clan, et j’ai peu ainsi revoir la notre du temps ou tu vivais encore au manoir Akito-sempai. Je suis si heureux d’être revenu que je n’est pu a se moment la contenir une larme.

La journée passa le plus simplement du monde. Reconnu au sein des femmes de la famille pour mes talents culinaires, je fut embauché pour préparé les repas et le festin pour la naissance du petit. J’aperçu derrière une fenêtre, la jolie Winry que je reconnu a son ventre rebondit. Elle venait mangé avec nous, et je fut surprise de la voir avec un telle appétit. Le soir même, alors que je m’afférai au fourneau, presque tout le clan était rassemblé dans la maison principale que l’on avait décoré pour l’occasion. Ballon, serpentin, banderole, une naissance chez les Soma sa se respecte !

J’avais remarqué que la belle Winry avait quitté la fête au moment ou elle battait son plein. Et c’est au milieu de la nuit que tout le clan fut réveiller par les cris de ma belle sœur. Mon frère était mort au combat ! Digne fin pour un ninjas disait-il, moi je trouvais sa idiot.

J’enfilais en robe de chambre en soie et me précipita en courant dans le couloir. Me déplaçant a grande enjamber, je vint rejoindre le reste du clan dans la salle principale. Salle adjacente a celle ou se trouvai ma bien aimé belle sœur qui semblait a ses cris souffrir le martyrs. Il nous fîmes attendre une heure encore. Tout le monde était présent, du plus jeune des enfant au plus vieux des vieillard, et tous tendait l’oreille. Les cris s’était tu. Un long silence se posa sur nos épaule, nous fumes pris d’une montée d’angoisse quand soudain les premiers vagissement du bébé se firent entendre. Tout le monde avait retint son souffle et a présent les membres du clan Soma s’étreignait et s’enlaçait a nan plus finir.

Le bruit de la porte qui coulissa fut suffisant pour faire taire tout le monde. Le doyen des Soma entra dans la pièce. Il portait dans ses bras un paquet de lange immaculé. Le petit être qu’il tenait devait lui sourire vu le regard émerveiller qu’il lui portait. Après un instant d’hésitation, Tanaka nous fit signe de nous approcher.

Il était temps de lui designer son animal, telle était la coutume des Soma. Tous se mirent en rond autour du nouveau né qui gassouillait. Une minute de silence fut proclamé et nous prononçâmes tous notre choix. Je te jure grand père, sur l’écureuil qui est mon animal que le vote fut unanime.

Ayame né Soma c’est fait attribué dans les règles par le conseil de famille a sa naissance la protection du serpent. J’était émus grand père !

Tout le monde retourna se coucher, et exceptionnellement le petit déjeuner ne fut pas servi. J’en profita donc pour passer voir la belle Winry qui semblait en pleine forme. Je me promenais dans le parc quand je fut appelé pour le déjeuner. Dans le fond du jardin, un endroit que je n’avais pas encore explorer avait été dresser plusieurs grande table.

Sur les grande table admirablement dresser, on pouvais voir une farandole de plats, de mets et condiments des plus raffinés au plus simple en passant bien sur par le plus surprenant. Les tables était égaillé de magnifique vasque de fleur de saison. Le déjeuner dura des heures mais a y réfléchir personne ne vit le temps passer. L’ambiance était chaleureuse, les plats exquis et le temps au beau fixe.

Je devais comme tu le sais repartir se soir pour me rétablir chez moi, mais Winry a insister pour que je reste encore un peu. Je vais retrouver mes anciens appartement et j’espère pouvoir tenir le coup.


Je vous souhaite le bonheur Akito-sempai
Yuki Soma





Vendredi 25 aout


Je vous salue cher maitre


J’espère que vous vous porter toujours aussi bien, et mon cœur et en liesse de savoir que vous avez vaincu la maladie qui vous rongeait depuis tant d’années. J’espère pouvoir vous savoir a mes cotes et au cotes de tout les autre Soma pour longtemps.
Je vis a présent au manoir des Soma depuis deux mois. Winry est excise avec moi, elle me prépare des plats, me fait mes lessive. J’ai honte de me laisser faire. Bien sur comme elle s’occupe seul du petit, et que je suis un proche parent j’ai aménagé une chambre chez moi pour le recevoir. C’est un mère parfaite, mais elle n’oublie pas non plus de voir ses amies, de s’occuper en dehors de son devoir. J’aimerais tellement que mon frère sois la pour voir la merveille qu’il a engendrer. Cette enfant est un don du ciel.
Ici je trouve de nouvelle inspiration pour mes livres. J’ai donc demander au doyen si je pouvais rester encore un peu au manoir. Apres une brève discussion il accepta et déclara que de toute façon, cette maison était ma propriété.
Je ne peut écrire plus car on m’attend pour sortir. Je suis content d’avoir trouver une utilité auprès de ma belle sœur. Je passerai vous voir en autonme. Sur ce porté vous bien.


Je vous souhaite le bonheur Akito-sempai
Yuki Soma




A suivre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame Soma
ANBU de Konoha
ANBU de Konoha
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/08/2008

Feuille du ninja
Chakra Chakra:
900/900  (900/900)
Vie Vie:
900/900  (900/900)
Techniques Techniques:

MessageSujet: Re: Ayame Soma présentation   Mer 20 Aoû - 22:03

Suite ...


Lundi 1 mai


Chère maitre.


Cette visite chez vous il y a deux ans ma fait le plus grand bien. Retrouvé l’air pure de la montagne, le chant des oiseaux et le bruit du vent dans les feuilles m’on redonner gout a l’écriture.
Cela fait trois ans que je suis arriver chez les Soma pour la naissance d’Ayame. Ce garçon me surprend de jour en jour. Il sait a présent parler et marcher. Il s’amuse dans le parc en se moment avec les autres jeunes enfants. Je t’avouerai grand père que j’ai peur qu’il me prenne pour son père. Je ne t’avais pas dit mais moi et Winry nous vivons a présent sous le même toit. Elle ne l’avait proposé un soir quand elle est venu le cherché chez moi. Bien sur je n’est pas eu la force de refuser et la solitude n’étant pas un bonne amies, j’était content.
Ayame est un enfant plein de vie. Il ne semble pas avoir de mal a se faire des amis se que ne présageais pas son attribution au serpent. En parlant de serpent, Ayame a ressues pour ses deux ans l’amulettes de son animal en argent massif avec son nom marqué dessus. C’est d’ailleurs moi qui était allé passé la commande chez le bijoutier. Je lui est aussi offert pour sa fête un serpent en peluche, il l’emmène partout ou il va.
Chère maitre, je redoute de plus en plus le jour ou il m’appellera PAPA. Je pense qu’il faut je j’aille lui parler mais brusquer les chose ne servirait a rien. J’espère avoir le plaisir de te recevoir chez nous cette été. Porte toi bien


Je te souhaite le bonheur Akito-sempai
Yuki Soma




Dimanche 23 décembre.


Chère maitre


Je ne veux pas vous offensez mais votre résistance m’épate. Vous étiez il y a dix ans si proche de la mort et maintenant vous voyagez a travers le pays. Je crois bien que le seul a qui sa ne plait pas s’est bien se cher Tanaka.
Dix ans on passer, et cette années et une grande années. Le petit nous a fait part de son gout pour les arts martiaux. Je suis heureux de t’annoncer que nous l’avons inscrit a l’académie ninjas de Konoha. D’après ce qu’on a eu comme renseignement, il fera sa rentré au primtemt. Mon aimée est tellement heureuse !!!
Sais vrai que je ne t’est pas dit que moi et Winry nous allons nous marier. Tu sais grand père tu avais raison, vivre sous le même toi toujours ensemble sa tisse des liens. Je me rappelle encore quand j’ai expliquer a Ayame que je n’étais pas son père et qu’il sait mit a rire. Mon amour m’avait devancé et lui avait tout raconter, elle lui avait dit aussi que peut être un jour si il était gentil je deviendrai son vrai papa.
Aujourd’hui nous allons nous marier et former une vrai famille. Je t’inviterais bien sur a la fête, mais cette fois essaye de venir. Tu sais que sa nous a fait de la peine de ne pas te voir au nouvel an l’année dernière ! J’espère te revoir vite et avoir de t’es nouvelle. Je suis fière de ce garçon, il semble déjà montrer des traits de caractère bien marqué et d’après sa mère se sera un gagnant.


Je te souhaite le bonheur Akito-sempai
Yuki Soma ( bientôt marié)



Mardi 17 février


Chère maitre


J’espère que tu te porte bien. La vieillesse se fait sentir je pense. Mais je suis sur que tu garde toujours ton âme d’enfant comme tu me l’a si bien enseigner. Moi aussi je commence a sentir la jeunesse s’en aller.
Tout le monde se porte bien a la maison, Winry est toujours aussi belle et je cuisine toujours aussi bien. Par contre notre Ayame semble préoccuper depuis quelque jours. Nous n’avons pas réussi a lui soutiré grand-chose, mais je crois qu’il dois recevoir une affectations pour un nouveau grade. Je me rappelle encore les matin ou je l’emmenais pas la main a l’académie du village. Ayame est très fort tu sais, il est comme le dis le doyen la fierté de notre clan.
Depuis que nous vivons comme une vrai famille, Ayame a su se crée un carctère bien a lui mais tellement attachant. Il a laissser poussé ses cheveux blanc et ses yeux sont de plus en plus jaunes. Je suis sur que les filles lui courent apres. Ah grand-père, ce petit me rappelle ma jeunesse.
Quand Ayame était petit je me rappelle qui ne prêtait pas attention au sentiment des autres, qu’il vivait dans une sorte de bulle ou il était le roi. Aujourd’hui Ayame est une personne extrêmement flamboyante, extravertie et exubérante donc excentrique qui se prend pour un roi, qui s'habille de façon très voyante et porte souvent des vêtements de "femme". Mais pourtant de rare fois il sait être sérieux et se monter sensible. Ce garcon a un tres bon fond, Mon garçon a tres bon fond.
Nous te souhaitons tous encore une bonne années et une bonen santé cher Akito. Repasse nous voir quand tu voudra, les portes du manoir des Soma son toujours ouverte pour notre maitre.



Je te souhaite le bonheur
Yuki Soma , Winry Soma et Ayame Soma.


~Test RP(facultatif): /

~Village ou organisation désiré: Konocha ( kage ??)

~As-tu lu les règles? OUI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi Uchiha
Leader de l'Akatsuki et Fondateur
Leader de l'Akatsuki et Fondateur
avatar

Messages : 757
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 25

Feuille du ninja
Chakra Chakra:
1040/1140  (1040/1140)
Vie Vie:
1120/1120  (1120/1120)
Techniques Techniques:

MessageSujet: Re: Ayame Soma présentation   Mer 20 Aoû - 22:15

Ta un très bon niveau c'est évident seulement comme je t'ai dis un perso inventé ne peux être Hokage je te propose ANBU ou Oi-nin ils ont les memes stats l'un ou l'autre c'est toi qui voit....

_________________



Dernière édition par Itachi Uchiha le Mer 20 Aoû - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-shippuden.forum-actif.eu
Ayame Soma
ANBU de Konoha
ANBU de Konoha
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/08/2008

Feuille du ninja
Chakra Chakra:
900/900  (900/900)
Vie Vie:
900/900  (900/900)
Techniques Techniques:

MessageSujet: Re: Ayame Soma présentation   Mer 20 Aoû - 22:21

Sa me vas ^^
PS: quelle est la différence entre ANBu et Oi nin ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi Uchiha
Leader de l'Akatsuki et Fondateur
Leader de l'Akatsuki et Fondateur
avatar

Messages : 757
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 25

Feuille du ninja
Chakra Chakra:
1040/1140  (1040/1140)
Vie Vie:
1120/1120  (1120/1120)
Techniques Techniques:

MessageSujet: Re: Ayame Soma présentation   Mer 20 Aoû - 22:25

ANBU:garde personnelle du Hokage et s'occupe des missions les plus dangereuses
Oi-nin: Chasseur de déserteur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-shippuden.forum-actif.eu
Ayame Soma
ANBU de Konoha
ANBU de Konoha
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/08/2008

Feuille du ninja
Chakra Chakra:
900/900  (900/900)
Vie Vie:
900/900  (900/900)
Techniques Techniques:

MessageSujet: Re: Ayame Soma présentation   Mer 20 Aoû - 22:25

ANBU alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ayame Soma présentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ayame Soma présentation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Rinne Soma
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Shippuden :: Zone membre :: Fiche personnage :: Fiches Personnage Validées-
Sauter vers: